A doctor administers the COVID-19 vaccine.

Un médecin administre le vaccin COVID-19. Crédit photo : DisobeyArt/Shutterstock

Have few minutes? Help us improve how content is organized on IFC.org by completing a brief survey.

Berrin Akyıldız

Cela fait 18 mois maintenant que le monde de l’entreprise doit faire face aux conséquences de la pandémie de COVID-19. La semaine prochaine, à l’occasion des Assemblées annuelles 2021 du Groupe de la Banque mondiale et du FMI, les experts apporteront leur éclairage sur les perspectives économiques mondiales, le rôle du secteur privé dans la production et la distribution des vaccins anti-COVID, l’importance du commerce et l'expansion des investissements climatiques. Les discussions auront pour fil directeur le thème suivant : « Accompagner les pays sur la voie d’une reprise verte, résiliente et inclusive et se préparer aux crises de demain ». Voici quatre événements qui mettront plus particulièrement en lumière le rôle du secteur privé dans ces efforts.

  1. Les tendances économiques mondiales et régionales ont une incidence sur les entreprises, quelle que soit leur taille. Selon les prévisions du Groupe de la Banque mondiale établies en juin, la croissance mondiale devrait atteindre 5,6 % en 2021, affichant ainsi un rebond post-récession d’une ampleur sans précédent en 80 ans. Cette reprise s'annonce toutefois très inégale selon les pays. Le 11 octobre, un panel d’experts se penchera sur les tendances de la croissance économique et les dynamiques de la reprise, en s'attachant à éclairer comment on peut accroître l’investissement privé et la création d'emplois.

  2. Le lendemain, 12 octobre, il sera question de l’enjeu que constituent la distribution plus équitable des vaccins et la mise en place de systèmes de santé plus robustes dans les pays à revenu faible et intermédiaire. Les invités examineront le rôle joué par le secteur privé dans la production et la fabrication des vaccins, tests et traitements indispensables pour stopper la propagation du virus. Ils s’efforceront notamment de tirer les leçons de la pandémie : « La crise de la COVID a clairement mis en évidence la nécessité de se doter d’une chaîne d’approvisionnement des vaccins et produits médicaux bien plus diversifiée pour pouvoir se préparer à de futures pandémies. L’une des solutions pour y parvenir réside dans le renforcement des capacités de fabrications régionales, notamment pour les vaccins », affirme Zeynep Kantur, responsable principale des investissements pour les projets de santé à IFC.

  3. Rendez-vous ensuite le 14 octobre pour une discussion sur les diverses manières de promouvoir et généraliser une reprise verte, y compris via l’investissement privé. Canicules, feux de forêt, inondations meurtrières et autres catastrophes naturelles : en pleine pandémie, les chocs climatiques ont continué à se multiplier. À l’approche de la COP26 — la grande conférence mondiale sur le climat qui se tiendra du 1er au 12 novembre prochain sous l'égide des Nations Unies —, ces phénomènes météorologiques extrêmes ont contribué à intensifier les discussions sur la manière dont les pays peuvent combattre le changement climatique et engager leur transition écologique. « Nous devons notamment accélérer nos efforts pour mettre le changement climatique au centre des préoccupations des entreprises », affirme Rosane Santos, directrice du Développement durable chez Iguá Saneamento S.A., une entreprise brésilienne spécialisée dans le secteur de l’assainissement. « La solution ne peut être que collective. Les entreprises, les pouvoirs publics et la société civile en général doivent comprendre qu’il faut prendre le changement climatique au sérieux, car nos vies en dépendent. »

  4. Autre urgence : reconnaître l’importance des échanges pour amorcer la reprise économique. La crise sanitaire a notamment souligné le rôle vital joué par le commerce dans le maintien de l’approvisionnement en produits alimentaires et autres biens essentiels. Le 15 octobre, des experts du secteur privé se pencheront sur les mesures qui pourraient permettre de faire du commerce un moteur de croissance économique et de prospérité plus puissant dans l'ensemble du monde. Ils mettront l'accent sur la hausse des crédits commerciaux, les investissements dans les infrastructures logistiques et autres actions de long terme.

Publié en octobre 2020

IFC Insights banner - French

Le bulletin d’IFC propose des informations originales, des renseignements utiles et des recherches convaincantes qui peuvent inciter le secteur privé à examiner de plus près les opportunités d’investissement dans le monde